Depuis le mois de mars, une nouvelle curiosité attend les visiteurs qui auront le courage de monter jusqu’aux grottes.
Il s’agit de la remise en état complète d’une salle de l’ancien château du Castellas qui est visible
au travers la grille de sa porte d’entrée. On peut y découvrir le dallage fait d’énormes blocs de pierres,                                                                                                                                                                                                          ainsi que des niches creusées dans la pierre, dont l’utilité n’est pas portée à notre connaissance.
Reste qu’ici le temps s’est arrêté et nous a laissé l’image d’une vie certainement très rude.    

local grottes 2

local grottes 1Local grottes

PARKING DES MIGNONS

Au-dessus de la salle polyvalente le parking des Mignons à fait peau neuve en se dotant d’un enrobé digne des beaux parkings urbains. Après un large déblaiement de gravas et de terre, le décroutage de l’ancienne couche de goudron, avec la réfection de l’étanchéité de la toiture de la salle polyvalente et d’une bien meilleure facilité d’accès pour les véhicules se sont 22 places de parking qui sont désormais balisées et à la disposition des Auronais.

L’éclairage amélioré et bientôt la vidéo protection garantiront une sécurité pour tous les véhicules qui y seront garés.  

 

 

La petite pompe du puits communal situé face à l’école est une pièce unique en son genre même si son aspect reste des plus courants.

En effet, après le d’écroutage des différentes couches de peintures, la surprise était là.  Il s’agit bien d’un objet particulier, une œuvre artisanale. Les matériaux tout d’abord semblent être de récupération tantôt du fer, du cuivre et du laiton, le tout soudé à l’étain.

Aujourd’hui, si nous ne savons pas qui a fabriqué cette pompe, nous pouvons dire qu’il était très imaginatif, de surcroit, il a fait le corps de pompe avec une douille d’un obus datant de la guerre de 1914/18.

Certes, les Auronais ne viendront plus y chercher de l’eau comme à l’ancien temps, mais cette pompe marque le temps passé. Le temps ou les anciens faisaient des objets nécessaires à la vie courante avec leur imagination et ce qu’ils avaient sous la main.

La municipalité est fière aujourd’hui de vous faire découvrir ce petit coin du village qui marque le  patrimoine de notre passé.

 

Fontaine

Fontaine 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Histoire et poème du platane par Louis ESTIENNE

Située sur la place Louis ESTIENNE, les visiteurs pourront lire en Français et en Provençal un poème à la mémoire du platane bicentenaire situé en plein centre du village face à l’église.

Platane

 

 

——————————————————————————————

 A l’entrée Nord du village, une allée d’oliviers entièrement repensée  avec un sol qui drainera le ruissellement des eaux pluviales au travers de granulats filtrants, des passages piétons adaptés ont été réalisés. Dans le  virage face au square des amandiers, une décoration minérale bien soignée avec des galets de Crau étalés, ici nous avons évités au maximum le bétonnage.

carrefour 1

carrefour 2

 

——————————————————————————

NOUVEAU : PANNEAU D’INFORMATIONS

PANNEAU INFORMATION 1

Un panneau électronique lumineux est en service depuis le mois de juin, cet outil de communication  moderne tiendra informé les Auronais ainsi que les gens de passage sur notre commune, des diverses manifestations, informations météo hiver/été, sécurité routière, conseils à la population, et toutes autres activités pouvant être annoncés.

—————————————————————————————-

Le carrefour de l’olivier a changé de visage !

DSCN2702 - Copie

L’olivier se perd dans la nuit des temps et se confond avec ceux des civilisations qui se sont succédés dans le bassin Méditerranéen. La présence de l’olivier est un symbole actuel très marquant des paysages dans notre région et de leurs attraits.

A Aurons comme dans bien d’autres communes, cet arbre est fortement présent et lié aux traditions  culturelles Provençales, on le retrouve un peu  partout. C’est pour cela aussi que le carrefour de l’olivier doit son nom à l’arbre qui orne l’entrée Sud de notre village.

Depuis quelques jours, vous avez constaté qu’un nouvel olivier majestueux au tronc tourmenté et noueux a été planté, il nous vient tout droit de Séville, région fortement impliquée dans la culture de de ce dernier.

Malgré les nombreuses variétés qui sont implantées dans notre région riche et reconnue pour la qualité de son huile, Verdale, Aglandau, Salonenque, Cayanne, la municipalité a choisi un arbre plus  résistant. Malade et fragile, l’ancien olivier a été  replanté en pleine terre, et les employés municipaux sont chargés d’y apporter toute leur attention.

Symbole de longévité et d’espérance, ne dit-on pas que l’olivier est réputé éternel !

 ————————————————————————————————

Restauration du monument Gaston CABRIER

DSCN2710-1

Le monument qui honore la mémoire de l’ancien maire  d’AURONS (1940 à 1944), résistant fusillé par la Gestapo, est passé par une mise en sécurité urgente par arrêté municipal. En effet, une grande partie du pan arrière menaçait de s’écrouler, infiltrations d’eau par la toiture, dégradation des joints entre les pierres, mur dégradé, nous on obligé dans l’urgence à la réalisation de travaux absolument nécessaires. Toiture neuve, étanchéité, sablage et jointure des pierres, nettoyage du buste, réfection du dallage, plantation d’un olivier à proximité ont été réalisés en octobre 2015.

La statue de la Vierge restaurée

vierge

La vierge d’Aurons qui, du haut de son piton rocheux veille sur notre village, a subi durant ces dernières années toutes sortes d’agressions; La pluie, le froid,  l’oubli d’entretien mais aussi celles infligées par les hommes. C’est pourquoi, la municipalité a lancé divers travaux de  restauration destinés à la réparer et l’embellir.  Aujourd’hui, dans le cadre de la restauration et la sauvegarde de notre patrimoine ancien, la Vierge d’AURONS a retrouvée toute sa beauté .

Restauration du four à pain

IMG_1512IMG_1529-2

 

 Site remarquable de  l’histoire d’AURONS, Vous pouvez visiter 24h/24h le four à pain communal du XVII ème siècle. Sous les escaliers qui conduisent à la bibliothèque tout en haut de la grand’rue, poussez la porte et admirez ! Il était autrefois le lieu où les Auronais se réunissaient en communauté pour faire cuire leur pain, il est aujourd’hui le reflet du passé du village, une image authentique de la vie d’autrefois.

Cependant,  nous avons un regret, la cheminée a été démolie lors de travaux à l’étage supérieur. En conséquence,  le four à pain ne fonctionnera plus jamais. Il en demeure que cette restauration nécessaire sera pour les Auronais une fierté de leur passé et  une curiosité pour les visiteurs de passage dans notre village. Un atout supplémentaire pour la perle du Val de Cuech.